Antilles Prévention des Risques Majeurs - APRIM Antilles Prévention des Risques Majeurs - APRIM Panier

Le risque « SISMIQUE » en Guadeloupe

La vidéo ci dessous est vraiment trés interessante car elle propose de voir le comportement d'un batiment soumis a un tremblement de terre.

Elle permet aussi de voir ce qui se passe à l'interieur de l'immeuble. Ainsi, on comprend vraiment l'interet de fixer les meubles aux murs, de ne rien disposer sur les armoires, etc . .

Le risque SISMIQUE

 

Le risque sismique est naturellement le plus inquiétant de tous les risques naturels puisqu'il n'est pas prévisible. En effet, il est possible de prévoir l'arrivé d'un cyclone, l'arrivé de forte pluie occasionnant des inondations, mais le tremblement de terre et soudain et peu etre extraordinairement violent.

C'est le risque qui fait l'objet de la plus grande "attention" et un PLAN SEISME est activé depuis novembre 2005. Ce plan est articulé autour de 2 axes:

    

 

 

     1- La construction

 

 

     2-La formation / prévention

Contexte Géologique de la Guadeloupe

 

 

L'arc des Petites Antilles est situé dans un contexte de convergence de plaques tectoniques qui fonctionnent depuis environ 50 Ma.

 

La plaque Américaine se rapproche de la plaque Caraïbe avec une vitesse moyenne de 2 cm/an. A l’aplomb de l’arc volcanique des Petites Antilles, la plaque nord-américaine s’enfonce sous la plaque Caraïbe. Ce phénomène géodynamique qui entraîne la disparition progressive de la lithosphère  océanique correspond à une subduction océanique. La subduction de la lithosphère océanique est marquée par de nombreux tremblements de terre très profonds. Les séismes résultent du glissement et du frottement des roches le long des failles qui se développent dans la zone fortement déformée entre les deux plaques convergentes. Dans les zones de subduction, la répartition des séismes en profondeur permet d’imager la géométrie de la plaque plongeante : cette surface est appelée plan de Wadati-Benioff.

Sous l’arc des Antilles, ce plan présente un pendage élevé (de l’ordre de 60°) et la plaque nord-américaine se trouve à une profondeur supérieure à 100 km. Les zones de subduction constituent de vastes domaines dans lesquels se concentre l'essentiel de l'activité sismique de la planète. Elles sont caractérisées par des séismes qui peuvent atteindre des magnitudes
supérieures à 9 sur l'échelle de Richter, comme celui qui s’est produit au large de Sumatra en décembre 2004. Les zones de subductions sont également caractérisées par une intense activité volcanique, dont les manifestations particulièrement explosives sont très dangereuses pour l'homme.

Cette situation fait de l’arc insulaire des Petites Antilles une région à fort aléas volcanique et sismique, auxquels viennent s’ajouter l’aléa gravitaire et les tsunamis.

CONSIGNES

Securise par PayPal

Contact et rendez-vous

pour toute question ou prise de rendez-vous, vous pouvez nous adreser un courriel à:

contact@aprim-971.fr

 

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Actualité

Découvrez la R.S.E.

Inclure le dévoleppement durable à votre stratégie globale, c'est possible !

Qu'est ce que la RSE ?